L'ANNEAU DE MOEBIUS, Franck Thilliez

Publié le par Mary















Résumé :

Lamorlaye, Oise. Vous rêvez. Vous vous voyez courir dans votre maison, les mains en sang. La police vous recherche pour le meurtre d'une gamine que vous ne connaissez pas. Vous vous réveillez. Et vous comprenez que ces rêves sont votre futur. Vous, dans quelques jours... Saint-Ouen, Seine-Saint-Denis. Le corps mutilé d'une femme, enduit de vinaigre. Il semble avoir fait l'objet d'un rituel bien précis. Pour Victor Marchai, jeune lieutenant de police tout juste sorti de l'école, la descente aux enfers commence. Aucune relation entre ces deux histoires, a priori. Et pourtant...

*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*

Mon avis :

Ma deuxième lecture de l'auteur après La forêt des ombres, roman qui m'avait captivé du début à la fin, et je ne suis toujours pas déçue. Le style est toujours le même, cependant l'auteur nous plonge dans un univers très particulier, celui de la monstruosité. Le vocabulaire scientifique est très présent parfois ce qui toutefois est très bien pour le cours du récit. Franck Thilliez fait entrer le lecteur dans un monde sombre, très sombre souvent où il n'est pas aisé de rester insensible face à des atrocités, des descriptions à la limite du supportable.

L'anneau de Moebius constitue une spirale dans laquelle on ne peut sortir avant la fin du roman et encore... Même après avoir achevé cette lecture, le roman reste à l'esprit. IL est des livres qu'on ne peut laisser de côté sans y penser tant on est captivé par l'intrigue. Le suspense est extrêmement bien tenu.

J'ai adoré ce roman qui ma tenu en haleine de la première à la dernière ligne. Franck Thilliez ne fait pas de roman d'horreur à proprement parler mais utilise néanmoins des images très fortes. Les personnages sont happés par cette spirale, ils sont sur cet anneau de Moebius et n'aspirent qu'à une chose, tout comme nous : connaître la vérité, l'issue de ce roman.

Ma note : 10/10
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alhena 25/12/2008 20:47

Joyeux Noël à toi, petite Marie!