LA PÉNITENTE, Jean-Michel Thibaux

Publié le par Mary

















Résumé :

Hautaine et disgracieuse héritière d'une puissante famille des environs de Sartène, Gilda Rocca, qui s'est éprise de Jean-Baptiste Menghi, jeune homme d'un clan rival, subit comme un affront le dédain de ce dernier, prêt à épouser la fille d'un cordonnier. La violence de son caractère la fait passer de l'amour à la haine en un instant. Elle commandite alors son assassinat. La vengeance appelant la vengeance, Carla, sœur de Jean-Baptiste, se jure de faire justice. Elle fait appel à sa tante Jovana, que l'on dit sorcière et dont les pouvoirs sont connus dans toute la région. Dans la lumière et le climat ardents d'un village de Corse du Sud, une terrible histoire d'amour et de mort se prépare...

*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*¤*

Mon avis :

Ce roman mêle plusieurs thèmes et sentiments... on y voit à la fois l'amour, la haine, le mépris, le dégoût, la vengeance... on y voit la sorcellerie à travers des clans, présente pour la vengeance et l'honneur de la famille. Gilda Rocca n'a rien pour elle.. elle n'est pas belle, on ne lui prête aucune attention et le garçon qu'elle aime ne veut pas d'elle. Elle décide donc de mentir à sa famille en révélant un fait très grave aboutissant au meurtre de Jean-Baptiste. Un homme se charge de régler les problèmes entre famille, il s'agit du faiseur de paix. Celui-ci voit clair dans le jeu de Gilda mais ne peut rien fairer à cause de problèmes passés. La vengeance a sonné et Jean-Baptiste est tué. Seulement Gilda n'avait pas prévu les conséquences d'un tel mensonge et Carla, la soeur de Jean-Baptiste se met en tête de venger sa famille.

On est transporté dans le paysage corse, entre les deux familles, entre leur haine et leur colère. Cette histoire est touchante, on part d'un mensonge pour arriver à des conséquences désastreuses où on ne peut plus faire marche-arrière. Gilda m'a fait penser à la Carrie de Stephen King, avec la même source de problèmes, les mêmes attitudes. La fin est assez surprenante par rapport au reste du roman.

Ma note : 9/10


Commenter cet article