In my mailbox (3)

Publié le par Mary

mailbox1

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.

 

Retrouvez l'ensemble des participants francophones chaque lundi chez Lilie.

 

 

Achats compulsifs de classiques cette semaine !  Travailler sur le théâtre m'a donné envie de (re)découvrir les classiques avec cette semaine une préférence pour Jean Racine.

 

Ma PAL va s'écrouler !! Enfin cela fait trop longtemps qu'elle n'est plus sous forme de pile mais de bibliothèque !!

 

 


 

Andromaque - Bajazet

Andromaque de Racine

 La guerre de Troie s'achève. Vaincus, Andromaque et son fils Astyanax, dernier héritier de la famille royale troyenne, sont prisonniers du roi Pyrrhus, allié des Grecs. Mais Oreste, l'ambassadeur de la Grèce, vient réclamer la tête de l'enfant. Pyrrhus livrera-t-il l'otage ? Épousera-t-il Andromaque, dont il est amoureux ? Une autre guerre aura-t-elle lieu, cette fois entre Pyrrhus et les Grecs ? Cette tragédie des passions trahies et noyées dans le sang lança l'immense carrière théâtrale de Racine.

Bajazet de Racine
Bajazet aime Atalide tout en feignant d'aimer Roxane, qu'il doit épouser s'il ne veut pas être exécuté. Tous trois sont reclus dans le palais du sultan Amurat. Mais, dans ce lieu clos où s'enflamment les passions, le mensonge n'est-il pas un jeu dangereux ? Avec cette pièce orientale, Racine donne toute la mesure de son génie : son art de plaire en sacrifiant à la mode des " turqueries " se conjugue à l'implacable logique de la tragédie, à la fois spectacle et chronique d'une mort annoncée.
Berenice-Phedre.jpg
Bérénice de Racine
Bérénice, au centre de l’œuvre de son auteur, en 1670, est une pièce singulière dans la production de Racine : c’est une tragédie où il n’y a pas de sang. Elle paraît peut-être d’autant plus douloureuse. Se séparer est pire ici que mourir. C’est le sort des trois personnages de la pièce : Bérénice, reine qui aime l’empereur Titus et qui devait l’épouser, Antiochus, qui voue un amour sans espoir à Bérénice. Il s’agit seulement de prononcer un mot, si dur, si tendre : adieu.
Phèdre de Racine

En 1677, Phèdre, met en scène la mythique descente aux enfers d'une incomprise. Vouée au malheur par son hérédité, Phèdre aime sans espoir son beau-fils Hippolyte. Lorsque son mari, Thésée, revient, il envoie injustement son fils à la mort. On assiste alors à l'empoisonnement d'une femme à la fois innocente et coupable. Ironie tragique qui démontre à quel point l'amour peut se vivre comme une malédiction.

 

 

Iphigenie---Britannicus.jpg

Britannicus de Racine

Comment devient-on un tyran sanguinaire ? C’est l’intrigue de Britannicus, où Racine montre, en 1669, la prise de pouvoir de Néron. Ce « monstre naissant », sous le joug d’Agrippine, mère possessive, et d’un mauvais conseiller, le traître Narcisse, va laver l’affront d’un amour sans retour dans le chantage, l’enlèvement et le meurtre. En quelques minutes, Racine nous fait assister au spectacle de l’avènement, à Rome, de la barbarie.

Iphigénie de Racine

Iphigénie est innocente et vertueuse ; c'est pourtant elle que son père doit se résoudre à sacrifier. Iphigénie incarne la douceur et la tendresse ; c'est pourtant elle qui est au centre du déchaînement des fureurs familiales. Iphigénie exalte le dévouement et l'abnégation jusqu'au sublime ; c'est pourtant elle qui subit les lâchetés et les excès dévastateurs. Tels sont les tragiques paradoxes d'Iphigénie, où l'oracle divin ne semble rien d'autre que le révélateur des passions des hommes.

 

 

  Electre.jpg

Electre de Eschyle, Euripide, Sophocle

Une chance merveilleuse a fait que nous sont parvenues, sur un même épisode de la légende des Atrides, trois tragédies grecques du Ve siècle avant notre ère : une tragédie d'Eschyle, Les Choéphores, l'Électre d'Euripide et l'Électre de Sophocle. Elles constituent un ensemble unique. Alors que tant de poètes tragiques ont, tout au long de l'époque classique, puisé dans les mêmes mythes les thèmes de leurs drames, la vengeance du meurtre d'Agamemnon par Oreste et sa sueur Électre est le seul sujet sur lequel nous sont parvenues trois tragédies intégralement conservées, dont chacune fut composée par l'un des trois grands poètes tragiques. Réunies en un seul volume et traduites par le même traducteur, les trois pièces sont analysées et annotées ici de façon à ce qu'apparaissent clairement échos, divergences et innovations ; autant de signes par où s'expriment l'originalité et le génie de chaque poète.

Electre de Jean Giraudoux

Puisant aux sources de la mythologie antique, avec en miroir la situation de l'Europe en 1937. Jean Giraudoux donne au personnage d'Electre une force dramatique incomparable. Pour venger le meurtre de son père Agamemnon, Electre arme le bras de son frère Oreste et va préférer le saccage de sa ville au sursis réclamé par Egisthe. Entre l'ordre et la justice, elle choisira la justice. Sur les cendres d'Argos, le jour se lève : " Cela s'appelle l'aurore ", dit le mendiant, prophète sublime et dérisoire.

 

 

Lucrece-Borgia.jpg
Lucrèce Borgia de Victor Hugo
Indifférente à la haine de l'Italie entière, Lucrèce Borgia parade au carnaval de Venise. Qui pourrait inquiéter cette femme de pouvoir qui baigne dans l'adultère, l'inceste et le crime ? Elle a peur cependant, et tremble. pour un simple capitaine qu'elle cherche parmi la foule. Il se nomme Gennaro. Il est amoureux d'elle, lui qui tient les Borgia en aversion et insulte leur blason. Or Gennaro n'est autre que son fils, né de ses amours incestueuses avec son propre frère, et le jeune homme ignore tout de son passé et de ses origines. Lucrèce est un monstre, mais aussi une femme et une mère. Comment protéger son enfant, comment le soustraire à la fureur d'un mari qui le croit son amant ? En 1833, ce mélodrame tragique surpasse tous les triomphes de Victor Hugo.
Horace---Mithridate.jpg
Horace de Corneille
Qui, de Rome ou d'Albe, dominera l'autre ? Un combat singulier en décidera : trois Romains, les Horaces, combattront trois Albains, les Curiaces. Mais les liens familiaux ou amoureux entre les adversaires vont rendre la situation éminemment tragique. Et Lorsque Rome triomphe grâce à son champion, c'est au prix du sacrifice et de la mort alentour. Aussi pathétique que glorieux, l'héroïque Horace fera l'expérience du renoncement et de la solitude, condamné à vivre comme on l'est à mourir.
Mithridate de Racine
Mithridate rentre défait par les armées romaines à Nymphée, sa capitale. Malgré les projets d’invasion de Rome qu’il formule dès son retour, il ne repartira plus à la guerre : il vit ses dernières heures. Dans cette fin de règne, les masques tombent. Sympathie de son héritier pour ses ennemis, amour de ses deux fils pour sa promise Monime, et de celle-ci pour son cadet… Il lui faut distinguer les traîtres et les fidèles, sans laisser la jalousie fausser son jugement. Cependant, Rome marche sur Nymphée. Une oeuvre complexe et douloureuse à destination des élèves de seconde, qui étudient cette année « la tragédie et la comédie au XVIIe siècle ».
2010-2011-4027.jpg 


Pierre et Jean de Guy de Maupassant
A l'occasion d'un héritage inattendu, Pierre découvre que Jean n'est pas son vrai frère. Et, par contrecoup, que sa mère n'est pas la femme respectable qu'il vénérait. Cette révélation va bouleverser l'harmonie familiale. En mettant en scène l'enquête minutieuse d'un fils jaloux et tourmenté, Maupassant signe ici un "petit roman" tragique et féroce, qui reprend les plus sombres de ses obsessions : la fausse paternité, l'adultère, la bâtardise, le pouvoir assassin de l'argent et la hantise du double.
Et j'ai aussi dévalisé la médiathèque !!
Ce-que-j-appelle-oubli-Laurent-Mauvignier-editions-de-Minu.gif
Il s'est dirigé vers les boissons. Il a ouvert une canette de bière et l'a bue. À quoi a-t-il pensé en étanchant sa soif, à qui, je ne le sais pas. Ce dont je suis certain par contre, c'est qu'entre le moment où il est entré dans le supermarché et celui où les vigiles l'ont arrêté, ni lui ni personne n'aurait pu imaginer qu'il n'en sortirait pas.
arton584.jpg
Dans un pays soumis à la dictature, Melina pleure Paloma, sa fille " portée disparue ", enlevée avec son mari et sa petite fille. Au bout de quatre ans, l'espoir de la revoir vivante disparaît peu à peu... Et le chagrin devient lourd à supporter. Elle décide alors de lui écrire pour exprimer sa douleurs et son amour, pour recréer un lien avec cette fille tant aimée. Puis un jour, de cette longue nuit, la vie ressurgit : Nina, la fille de Paloma est vivante...
9782234059467.jpg
Les enfants aujourd'hui ne s'en laissent pas conter, mais ce sont néanmoins des enfants, avec leurs angoisses, leur naïveté, leurs interrogations, leurs espoirs. Ces histoires, souvent cocasses et drôles, leur ouvrent une fenêtre poétique et parfois philosophique sur le monde. Au fil des pages, on croise des fées maladroites, des balayeuses de soucis, des chasseurs de cauchemars, des fillettes qui inventent des vaccins pour rendre les gens heureux, et d'autres personnages pleins de tendresse.
Leon.jpg
Leon Walter Tillage est né en 1936, en Caroline du Nord. Son arrière-grand-mère était esclave, son père, métayer. Métayer, alors, cela voulait dire travailler toute l'année pour payer les dettes de l'année précédente, et ne jamais rien posséder soi-même. Être noir, dans les années quarante et cinquante, cela signifiait qu'on pouvait entrer dans certains magasins, mais par la porte de derrière, et qu'on entendait l'employé demander aux clients blancs : " Est-ce qu'il vous dérange ? Cela vous ennuie-t-il qu'il reste là ? Voulez-vous que je le mette dehors ? " Cela signifiait surtout qu'on pouvait perdre la vie, sans raison et sans espoir de justice. Le père de Leon est mort sous les yeux de sa femme et de ses enfants, écrasé par une voiture conduite par de jeunes Blancs. Ils lui ont foncé dessus à deux reprises, pour s'amuser. Leon avait tout juste quinze ans. Il se souvient d'avoir longtemps fait sept kilomètres à pied pour aller à l'école. Il se souvient que le conducteur du bus scolaire des Blancs arrêtait son véhicule pour que ses petits passagers puissent aller jeter des pierres aux écoliers noirs. De l'angoisse des siens les soirs où ils savaient que les membres du Ku Klux Klan allaient sortir. Il se souvient aussi que ses parents disaient : " Ç'a été voulu comme ça. C'est comme ça que ça doit être. Vous n'obtiendrez jamais d'être les égaux des Blancs ", et qu'il a refusé de les croire. Il a préféré écouter les paroles de Martin Luther King et risquer sa vie en participant à des marches pacifiques. Et un jour, enfin, les premières victoires sont venues.
52238580_p.gif
Georgia Nicolson a 14 ans et trouve que sa vie est un enfer ! Son chat se prend pour un rottweiler, son père voudrait aller vivre en Nouvelle-Zélande, sa mère porte des jupes trop courtes pour son âge, sa meilleure amie ne perd pas une occasion de lui casser le moral et le garçon le plus canon du quartier sort avec une cruche aux oreilles décollées au lieu de comprendre que Georgia est la femme de sa vie. Enfin, s'il n'y avait que ça, elle pourrait survivre, mais il y a cette chose gigantesque au milieu de son visage, son nez !
9782845163645FS.gif
Dans la salle de dépôts des « petites et grandes inventions », une charmante jeune femme, Agnès, tente d'obtenir un rendez-vous avec le Président de l'institution pour obtenir une place. Un peu gauche, elle ne réussit pas à passer la barrière de l'huissier. Un monsieur de Bellac alors lui donne un conseil : pour obtenir ce qu'elle souhaite auprès des hommes, elle doit simplement leur dire « qu'ils sont beaux », et de les comparer à un « Apollon de Bellac », statue grecque évidemment fictive. Dubitative, mais confiante en cet inconnu, elle s'essaie dès lors systématiquement au stratagème auprès des différents fonctionnaires de l'administration et finit ainsi par atteindre le Président du bureau. Celui-ci, charmé par l'« aveu » fait par Agnès sur sa beauté renonce à son mariage et se déclare à Agnès. Dans une ultime déclaration, faite les yeux fermés au monsieur de Bellac, Agnès s'enflamme pour cet Apollon imaginaire qui lui à tant servi.
9782253012498.jpg 
A la terrasse de Chez Francis, place de l'Alma, quatre louches personnages complotent de mettre la ville en coupe réglée. Dans un moment, le jeune Pierre doit dynamiter la maison de l'ingénieur qui interdit les forages du sous-sol parisien grâce auxquels ils espèrent appâter les « gogos ». Mais Pierre renonce. C'est son suicide manqué qui apprend à Aurélie, la Folle de Chaillot, sublime clocharde, que le monde n'est ni si beau ni si pur qu'elle veut bien le croire. Alors elle décide de le purger de ses escrocs, de ses profiteurs. Elle les attirera avec l'annonce d'un jaillissement de pétrole et les fera disparaître dans l'oubliette dont 1'Egoutier lui a révélé l'existence.La Folle de Chaillot, pièce posthume, est un des derniers et des meilleurs exemples de l'art de Jean Giraudoux qui sait allier l'humour et la poésie à un sens aigu du réel.

Publié dans In my mailbox

Commenter cet article

Luna 02/04/2012 15:38


Ben dis donc ! Ça c'est un sacré craquage !


Je suis loin de les avoir tous lu mais il y a vraiment du très très bon dans tes achats :)


Bonnes lectures :)

Mary 02/04/2012 15:51



Merci !!


 


Tu vois ça !! Oui j'avais envie d'acheter des classiques et puis ça va ils ne coûtent pas chers ceux-là et maintenant j'ai plein de livres de cette belle collection !


 


Pour ceux de la médiathèque ce sont des petits que j'ai pris principalement rayon jeunesse.



Arcaalea 01/04/2012 20:13


Ouahou un sacré IMM !!! Que de belles éditions et de très beaux classiques ^^ Bonnes lectues à toi :)

Mary 01/04/2012 20:51



Merci :)


 


J'ai découvert cette édition et je la trouve vraiment très bien faite !