J'AI EPOUSE UN CON, Agnès Bouquet

Publié le par Mary

1313261

 

Résumé :

J'ai épousé un con est une histoire d'amour acidulée qui commence par un coup de foudre à Saint-Tropez, comme toute idylle qui se respecte. Le ciel, la mer, les oursins, le pastis. Et le coeur qui se met à battre un peu plus fort.
Et qu'importe les lendemains qui déchantent, Pépita a trouvé l'oiseau rare : son Roméo est un homme, un vrai. Un irréductible macho. « Un con » ! Seulement voilà, son « con », elle l'aime. Pas question de le quitter, le « compléter »à la rigueur... Mais quand on veut changer l'autre, le pire n'est-il pas d'y arriver ?

 

Mon avis :

Comme le titre du roman nous le fait de suite comprendre il s'agit de l'histoire d'une jeune femme qui a "épousé un con". On s'attend donc à découvrir ses mésaventures amoureuses dans un style humoristique et éventuellement à des anecdotes rappelant à chaque femme des éléments de son vécu (cf. le sous-titre : "L'histoire de presque toutes les femmes"). Dans ce roman l'écriture est originale car elle est organisée en plusieurs chapitres eux-mêmes découpés en plusieurs titres comme si le récit se faisait autour de thèmes. Des conversations téléphoniques sont clairement retranscrites en plein milieu du récit, un peu comme s'il était décousu. Cependant il n'y a pas forcément les idées reçues que l'on s'attend à retrouver... mais tout est question de point de vue !

 

Pepita est un personnage qui tombe amoureux de son Roméo et qui voit sa relation évoluer. On a un peu de mal à suivre l'intrigue, le style étant plutôt plat et le ton restant monotone. La narratrice est particulière, elle nous parle en faisant elle-même certaines remarques personnelles.

 

Le style de l'auteur est vraiment spécial et plat à mon goût. Je n'ai malheureusement pas trouvé assez de consistance à ce récit, en attendant longtemps qu'il se passe quelque chose. J'ai résisté et attendu en pensant que ce n'était que le début mais j'ai été vraiment très déçue par ce roman qui m'avait attirée par son titre et sa couverture. J'ai néanmoins rencontré quelques instants drôles, surtout dans la deuxième partie du livre.

 

livre014 Ma note : 5/10 livre014

Commenter cet article