LA FEMME DU MONSTRE, Jacques Expert

Publié le par Mary

23492328 5264028

 

Résumé :

Quand elle a épousé le monstre, elle n'avait que vingt-deux ans. Elle admirait sa force, son charme, n'en revenait pas qu'il ait pu la choisir, elle qui n'était pas belle, que personne n'avait jamais remarquée. Quand la police est venue arrêter le monstre, le pays tout entier s'est soudain intéressé à elle, une femme de trente-huit ans, ordinaire. Mais, entre les deux, il y a seize années de vie de couple, seize années durant lesquelles elle a été une mère dévouée, une épouse loyale, une bonne voisine, une femme sans histoire qui ne pouvait pas se douter. A moins que...

 

Mon avis :

Ce roman est écrit à la première personne du singulier par "cette femme"... "la femme du monstre". Dès la première page on entre dans le vif du sujet avec l'arrestation de son mari à son domicile. Le récit n'est pourtant pas au présent car elle relate l'arrivée des policiers mais on apprend que cette journée a eu lieu "2 ans, 4 mois et 26 jours" plus tôt.... alors qu'à l'heure du récit a lieu le procès. Nous sommes partagés entre des chapitres assez rapides qui se suivent mais qui font des bonds dans le temps. La narratrice nous raconte sa vie, sa rencontre avec celui qui allait être son futur mari, le quotidien etc... et lorsque nous débutons un chapitre écrit en italique nous revenons au temps présent, celui du procès. On assiste à celui-ci comme cette femme et les autres témoins et on apprend ses sentiments face à celui qui fut son mari pendant seize années.

 

La narratrice, Mlle Delecourt n'a que vingt-deux ans quand elle rencontre le monstre qu'elle va épouser six mois après. C'est une jeune femme qui restera elle-même, à savoir une femme bien élevée, une bonne épouse qui s'occupe de son foyer et une bonne mère. On apprend qu'elle est plutôt soumise à son mari, un homme qui semble sympathique et apprécié de tous même s'il est bien souvent directif avec son épouse. Cet homme a une relation particulière au sexe comme la narratrice nous en fait part dès le début. A travers les différentes anecdotes de leur vie commune, de leurs déménagements, de leurs histoires, le parcours de cette famille se trace et amène à l'atroce, l'inimaginable : l'accusation du mari pour un crime horrible.

 

On connaît surtout le point de vue de la femme qu'on ne peut que plaindre... au début du moins ! Cependant à force de raconter son histoire, comment la comprendre ? Son déni en est presque effrayant, elle qui est pourtant innocente...Comment a-t-elle pu vivre autant d'années avec un homme dont elle ne soupçonnait pas les travers ? Comment n'a-t-elle jamais eu de doute concernant cet homme qui avait l'habitude de partir sans rien dire ?

 

J'ai de suite été absorbée par cette histoire et l'écriture du roman qui fait qu'on ne peut que difficilement reposer ce livre. J'ai trouvant intéressant de voir l'histoire de ce monstre, d'essayer de comprendre le cheminement du personnage mais aussi de voir à quel point les autres sont importants. J'ai cependant eu un peu de mal au début avec le côté vulgaire qui se faisait ressentir parfois mais cela n'est que plus cohérent avec le personnage du monstre. La femme du monstre est un thriller vraiment intéressant au niveau de la psychologie des personnages mais aussi déroutant.

 

livre014Ma note : 9/10livre014

 

 

 

Roman lu dans le cadre du challenge

1 mois -> 1000 pages (Juillet 2012)

373003 334594449951383 1775429066 n

Commenter cet article

SylvieCerisia 15/07/2012 15:25


ça fait un moment que j'ai envie de le lire, à rajouter dans ma PAL :)

Mary 15/07/2012 15:44



Je te comprends, il m'avait de suite attirée avec sa couverture et son résumé et je n'ai pas été déçue, n'hésite pas !


Et il se lit vraiment vite.