Top Ten Tuesday (2)

Publié le par Mary

TopTenTuesday.jpgRendez-vous initialement créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.

Les 10 phrases, répliques et / ou citations préférées

Je ne note jamais les citations que je trouve intéressantes, jolies, attrayantes et c'est un tort ! Je me souviens de beaucoup de passages très beaux comme bien évidemment avec Balzac (je ne vais pas recopier les romans !) mais je ne note jamais. Peut-être que ce Top Ten Tuesday m'a donné une idée pour mes prochaines lectures !

Mais comme j'ai néanmoins pensé à des choses qui m'ont marquée je vais me faire plaisir !

Tout d'abord j'adore Walt Whitman, ce grand poète américain et dans son recueil Feuilles d'herbe (Leaves of grass) j'aime tout particulièrement le poème "Ils dorment". Voici le début:

images.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
"Toute la nuit j'avance en ma vision,
Vais d'un pas léger, d'un pas vif, ne fais pas de bruit, marche et m'arrête,
Me penche yeux ou verts sur ceux qui dorment yeux fermés,
Un peu désorienté au hasard de mes pas, me perdant de vue moi-même, en étrange compagnie,
Pausant, m'opposant à moi, regardant, penché, fasciné."
 
 

 

 

 

 

 

 

Et bien évidemment cela n'est qu'une traduction même si cette poésie m'a de suite séduite... Le début de "The sleepers" donne :


images-1.jpg 

 
 
 
 
 
" I wander all night in my vision,
Stepping with light feet, swiftly and noiselessly, stepping and stopping,
Bending with open eyes over the shut eyes of sleepers,
Wandering and confused, lost to myself, ill-assorted, contradictory,
Pausing, gazing, bending, and stopping."
 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et là je pourrais encore continuer longtemps car ce poème fait plus de huit pages ! Tiens cela me donne envie de relire ce magnifique recueil !

Pour continuer dans les citations j'en donnerais trois issues de la même oeuvre, à savoir Le Cid de Corneille


images-2.jpg 

 
 
 
 
 
" A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire" (Le comte dans la scène 2 de l'acte II)
Cela me semble tellement vrai !

"Je suis jeune, il est vrai; mais aux âmes bien nées
La valeur n'attend point le nombre des années" (Don Rodrigue dans la scène 2 de l'acte II)
Il n'y a pas d'âge pour être et devenir quelqu'un !


 
 
 
 
 
Et enfin pour terminer un passage que j'ai trouvé admirablement bien écrit dans mon incroyable coup de coeur Les Mariés du purgatoire avec une grande découverte de l'auteur Jean-Guy Soumy

 
 
 images-3.jpg
 
 
       "Mahaut, mon amour, ma douce. Ma rivière. Mahaut, ma jonchée, mon ciel. Pour moi, tu fus vierge et femme. Tu as inventé la geste de notre passion. Ta chevelure, sous mes yeux, glisse encore sur tes reins cambrés. Tes cris de gorge, nés dans la nef de tes chairs, résonnent toujours à mes oreilles. Mahaut, toi la double, inaccessible aux autres, offerte à moi. Remparée aux hommes, ouverte à Foulques.
      Je pense à toi, Mahaut, chaque jour, chaque nuit et en tous ces instants qui ne sont ni la nuit ni le jour. Tes bras ont laissé leur empreinte au creux de mes épaules. Tes doigts sont toujours accrochés aux os de mes hanches. Ta bouche a posé sur mon corps des fleurs que le temps n'efface pas. Les muscles de tes cuisses battent aux tympans de mes tempes. Tes mains martèlent ma poitrine. Tes fesses fouillent la chair de mon ventre. Ton corps se dresse sur mon gisant. Mahaut.
Mahaut ! C omment a-t-Il pu nous séparer !"

  


J'ai été en admiration devant cette écriture, devant cette déclaration d'amour à une jeune épouse morte bien trop tôt !
Ces citations étaient un peu longues mais tellement belles !

Publié dans Top Ten Tuesday

Commenter cet article

Luna 20/03/2012 16:35


J'aime beaucoup les citations du Cid, j'adore cette pièce :)

Mary 20/03/2012 17:18



Moi aussi je l'adore, je l'ai lu déjà trois fois et là je la relis pour les cours et oh miracle ! les élèves ont beaucoup aimé ! Il faut dire aussi qu'elle n'est vraiment pas très longue !